Menu

BIO-ENERGIES

Les bio-énergies

Bio-energies : on parle de quoi ?

Le site www.futura-sciences.com les définit de la manière suivante :
« Les bioénergies sont l’ensemble des énergies dérivées de la conversion de l’énergie solaire en biomasse par des processus biologiques, autrement dit par la photosynthèse. Dans des conditions d’exploitation durable, ces énergies sont considérées comme renouvelables et neutres en carbone. »

Dans le détail, on distingue :

Enfin, il est à noter que dans certains milieux, le terme de bioénergie recouvre l'ensemble des énergies renouvelables, considérées comme des énergies dynamiques (flux), par opposition aux énergies fossiles (stock).

Un FOUR GIRATOR ou VAPOTAD peut donc utiliser :

Les DENDRO ENERGIES : le BOIS DE COUPE principalement, mais aussi les PELLETS DE BOIS ou GRANULATS, les BRIQUES de bois reconstitué, ...

LE BOIS DE COUPE

Il ne faut pas utiliser n’importe quel bois. Les principales caractéristiques du bois à utiliser : Principalement en « feuillus durs » soit chêne, charme, hêtre,… lesquels génèrent le plus d’énergie car ce sont des bois denses, Longueur de maximum 0,50 / 0,60 cms pour faire des foyers ramassés, efficace et ne pas abîmer la maçonnerie foyère, Principalement en section «fendues» Taux d’humidité < 23 % (qualifié de bois sec) qu’il est possible d’obtenir après 2 ans de séchage à l’abri dans un local ventilé. Pouvoir calorifique inférieur (PCU) > 4 Kw / Kg Livré et facturé au m³ de bois empilé (unité de mesure légale)

Notre conseil : faites faire des chariots métallique élinguables que le forestier vous remplira en rotation, pour éviter la manutention. Et regardez du coté des sous produits de l’industrie du bois (parqueterie, scieurs de long, ...)

LES PELLETS DE BOIS

Les réseaux de fabrication et de distribution sont maintenant constitués. Il existe toutefois encore des fabricants locaux qui parfois sont très proches de chez vous. Les pellets sont connexes de l’industrie du bois (sciure, copeaux, rebuts) ou issus de coupes forestières. Les constituants sont déchiquetés, déshydratés et compactés pour les rendre utilisable et ceci en principe sans aucun adjuvant. Des pellets de qualité doivent satisfaire à la norme DIN EN 14961-2, laquelle prévoit notamment (la plupart des fabrications satisfont à la norme) Diamètre de 6 ou 8 mm avec une variation en moins ou en plus de 1 mm, Longueur comprise entre 3,15 & 40 mm, Taux d’humidité ≤ 10 %, Taux de « fines » (ou fragment de fibre arrachées lors du processus de fabrication) ≤ 1 %, Taux de cendres ≤ 0,7 %, Présence éventuelle d’additifs 2 %, Pouvoir calorifique inférieur (PCU) compris entre 4600 & 5300 W / Kg, Masse volumique apparente ≥ 600 Kgs / m³, Origine de matière première de « bois vierge »,

Notre conseil : pour les besoins en artisanat classique, faites vous livrer en sac de 15 kgs sur palette, stockés au sec en négociant un prix constant à l’année car le tarif est saisonnier

LES BUCHES DE BOIS COMPRESSES

C’est un produit plus coûteux. Issu du compactage des rebuts / résidus de scieries ou de copeaux de bois forestier. Il n’y a pas véritablement de normes les concernant. Très peu sont certifiées DIN +. Pouvoir calorifique inférieur (PCU) ≥ = 4,6 W / Kg. Taux d’humidité ≤ 10 à 12 %,

C’est un produit confortable d’utilisation, moins salissant mais coûteux car revenant à 2 fois le prix du bois de chauffe et 1/3 plus cher que les pellets.

LES GRIGNONS D’OLIVE DESHYDRATES & COMPACTES

C’est réellement on sous produit des cultures végétales. Issues de la transformation, ils sont pressés, déshydratés, compactés et stockés pour fournir un substrat de combustion permettant de chauffer, notamment les fours boulangers. Il sont très utilisés en Espagne, notamment. Le coût est pratiquement divisé par 2 relativement aux pellets. Mais ils sont avant tout destinés à une utilisation de proximité car le coût logistique condamne à l’avance toute utilisation non locale. A notre avis, pas de normes et peu d’utilisations recensées en France. Après tests et réglages, notre BIO Bruleur System accepte ces produits.

Voir la page Solutions Bio-énergies